Infos Pratiques PAKISTAN

Voir aussi
Infos Pratiques Balouchistan

pour le parcours TAFTAN / QUETTA 628 km

BIVOUACS :
La route choisie pour traverser le Pakistan le plus agréablement possible entre Quetta et Lahore est la route centrale.
à SHIKARPUR on a pris à gauche (les 'baroudeurs' et les sites nous avaient dit surtout pas)
et on a trouvé une des meilleures route du Pakistan avec des péages, qui n'ont jamais voulu nous faire payer,
et des grandes stations essence tous les 20 km, comme les notres et la plupart gardées par un homme en arme.
De l'avis de tous ceux qui ont effectué ce parcours, les stations service acceptent toujours ces bivouacs.
Ces stations sont parfois à coté de petits villages et le soir on en profitait pour se mélanger à la population ou faire des courses.



Pour le retour on a pris la route du bas moins jolie et plus de grandes villes et on encore bivouaqué dans les stations.

ROUTES :
Excellentes sur les grands axes et 'très sautillantes' sur les routes secondaires.
Sur les routes payantes jamais nous n'avons payé. Chaque fois un sourire et merci de visiter notre pays.
Idem pour les autres voyageurs rencontrés.

CIRCULATION :
Les routiers pakistanais franchement c'est quelque chose.
Autant en tant que femme je n'ai jamais pu vraiment discuter avec un homme quelque soit son statut social
même à Lahore dans des endroits ou les femmes n'étaient pas voilées,
autant ces routiers ce sont montrés exceptionnels dans leur désir de toujours nous aider et dans l'attitude vis à vis de moi.
Sur les routes, les routiers se comportent à la perfection et si vous êtes arrêté capot levé, ils s'arrêtent pour vous proposer leur aide. Seul élément à prendre en compte dans leur manière de conduire leurs supers camions,
ils roulent très chargés et le centre de gravité de leurs camions est très haut placé.
Alors sur les petites routes ils ont du mal à se ranger au risque de verser.
Donc vous vous serrez au mieux pour les croiser, ou si impossible vous le croisez très lentement comme ils font entre eux.
Pour les voitures particulières c'est différend. c'est comme en Iran, ils tentent toutes les manoeuvres possibles pour foncer
vers leur destination, sans pour autant vous mettre en danger.

SECURITE :
REVOLTE au BALOUCHISTAN :
A notre retour au Pakistan, nous avions prévu de repasser par la route du centre qui s'avère la plus jolie
et où les rencontres avec la population des campagnes s'avère la plus facile, mais 15 km avant Dera Ghazi khan,
une moto de police nous a rattrappés et nous a ramenés jusqu'à une caserne.
On nous a demandé de faire un demi tour de 80 km, et fourni un itinéraire pour rattraper la route du bas.
Seule explication embarassée : - c'est pour votre sécurité.
Nous avons donc repris la route jusqu'à Quetta sans aucun problème mais déçus de ce changement d'itinéraire.

Arrivés à Quetta, on nous a demandé de ne pas circuler en véhicule le lendemain jour d'obsèques d'un dirigeant politique
et de grève générale, et de ne traverser le Balouchistan que le surlendemain.
On a demandé des explications et on a compris la situation.

Le samedi précédent, le leader politique du Balouchistan avait été abattu par l'armée pakistanaise.
Des émeutes s'en étaient suivies. routes bloquées, bus et voitures brulées, quatorze morts.
Raison pour laquelle nous avions gentiment été interdits de route centrale.
Pendant deux jours les touristes venant d'Iran, avaient été gardés en sécurité par l'armée à Taftan,
puis escortés jusqu'à Quetta avec nuit et repas en caserne.
Après ça, vraiment rien à dire sur la sécurité et la prise en charge des touristes au Pakistan.

CHANGE : Le change pakistanais est très favorable (été 2006) à l'Euro (dollars inutiles et moins avantageux)
1 Euro = 75 roupies pakistanaise

RETOUR INFOS PRATIQUES

 



conseils traversée du cachemire - conseils traversée du lada