Regards sur la Turquie

C'est le premier pays où je me sens "blanche". On me regarde comme quand en Afrique, les blancs qui arrivent dans les coins réculés (et pas seulement) sont observés. Je suis l'attraction. C'est la surprise, on me pointe du doigt. J'entends des "hello" par ci par là. C'est la première fois que ma couleur m'attire autant de regards. Certaines femmes viennent me tater. Toucher mes cheveux qui entre parenthèse ne sont pas des vrais (je porte une perruque frisée).Ca fait vraiment bizarre. Au début, c'est amusant. Je me prend au jeu. Mais c'est vrai qu'à la fin du séjour en Turquie, je ne sortait plus du camion. J'ai pri pas mal de photos avec des familles qui me voulaient je suppose en souvenir. C'etait sympa ces moments là car j'échangeais avec eux. Gérard n'exitait plus.
En plus, le comble c'est que je me comporte comme une blanche, je photographie tout ce qui bouge. Quand je pense que je me foutais de gerard qui en Afrique photographiait tout, je fais pareil. C'est de la folie. Je suis avide de découverte. Un mur en terre qui ne ressemble à rien mais qui dégage un charme, des vaches dans un pré au milleu des montagnes, un couple de papy et mamy au bord de la route devant leur étal...Je flash sur tout.
En plus, il y'a tellement de ressemblance dans ce pays avec l'Afrique. On a les meme transports en commun aussi pourris, la circulation aussi désorganisée avec peu de respect pour les feux de signalisations et les priorités (à droite ou gauche) qui n'existent pas. J'adore!!!! Et ces personnes agées qui vaquent à leur occupation (au champs, au bord de la route à vendre...).
On a commencé le voyage en visitant la cote. On était tellement deçu de n'avoir pas pu en profiter en Grèce. Mais là aussi, pas la peine de s'y aventurer, c'est le tourisme à outrance et des prix déments. Il n'y a quand meme pas des "rooms to let" partout comme en Grèce. De plus, on voit la mer depuis la route quand on roule. Ils ont eu le souci de preserver le littoral. La plupart des routes longent la mer avec les constructions de l'autre coté. C'est vraiment beau. Plus on s'éloigne des cotes pour l'interieur, et plus on rencontre des gens gentils, prets à rendre service.
Ce qui m'a aussi surpri, malgré que le pays ne soit pas riche, il y'a une volonté de preservé l'histoire, le passé. Les sites touristiques sont restaurés et préservés. C'est une manne pour le pays.
Par contre, on a rencontré aucun touriste, juste en couple de suisse en camping car et un bus de touristes américains. Ils mettent ce manque de toutistes sur le compte de la coupe du monde qui se joue en allemagne, mais je pense que c'est plus profond que cela. Je n'aurai pas envie en temps que touriste de venir dans un pays où je paie plus cher que chez moi, pour un service de moindre qualité. L'essence et la nourriture sont plus cher qu'en France. En plus certains sites, notamment celui de la capadocce sont completement dénaturés. Des boutiques partout qui gachent le paysage. Ils ont d'ailleurs décider d'y remedier. L'année prochaine au dire d'un commercant, le site sera vidé des boutiques.
En tous cas, un beau pays avec toutes sortes de paysages. La mer, la montagne, le desert...On trouve de tout.

Découvrir les Albums Photos traversée de la Turquie

et lire le Récit du Voyage en Turquie

Retour Accueil