Ambassade de France Téhéran :

Ne délivre pas de lettre de recommandation pour obtenir le visa pakistanais mais donne tous les conseils et informations pour obtenir ce même visa. La même ambassade fournit sans problème la lettre de recommandation pour obtenir le visa indien. Quand on voit tous les avis de recherche d'occidentaux disparus en Inde à tous les check points, quand on lit le Lonely ou le routard et qu'on apprend tous les empoisonnements, meurtres, enlèvements d'occidentaux en Inde. Dites moi ! qu'est ce qu'ils ont fait les pakistanais ? et pourquoi les indiens sont si parfais ?

Ambassade de France DELHI :

Tous les autres voyageurs français motorisés que nous avons rencontrés ont eu le même accueil que nous. Notre façon de voyager "dérange, agace" et pourtant bien rares sont les camping caristes qui causent problème de par le monde. Un autre couple qui souhaitait continuer vers l'afrique a ausi demandé une liste de transitaires. Bien sûr, la liste était périmée depuis bien longtemps, et à tous les voyageurs le même sermon, au Pakistan vous courrez tous les risques, et surtout quittez l'Iran avant fin aout 2006 parce que les américains vont commencer les bombardements. ça ne s'invente pas!!!

CONSULAT FRANCAIS QUETTA

BALOUCHISTAN (désert du nord est Pakistan)


Baroudeur : A notre arrivée à Quetta en provenance d'Inde on a rencontré un 'grand voyageur', un 'baroudeur' comme on les aime de temps en temps parce qu'ils nous font toujours rire. Très volubile ce français en fourgon mercedes nous expliquait tout. Il achetait le Lonely, le Routard tous les guides et voyageait en évitant absolument tous les endroits indiqués comme ça il évitait les touristes et ne vivait que l'authentique. N'empêche il était dans le seul hotel indiqué par les guides pouvant recevoir les camping cars à Quetta.Et puis il était arrivé en escorte depuis Taftan du fait de la révolte des balouchistans, mais dès l'entrée de Quetta, il nous disait très 'héros' avoir pris tous les risques pour fuir l'escorte et se rendre à l'hotel.
Le lendemain matin grève générale et manifestations, tension extrême dans Quetta et interdiction de circuler ou de quitter la ville.
A 10 heures notre 'baroudeur, mercenaire, héros' n'en pouvait plus et venait nous proposer de prévenir le consulat de Fance à Quetta pour signaler notre présence dans la ville et si nécessaire organiser notre évacuation.
On a eu beau lui dire que les ambassades et consulats français c'était pas exactement ce qu'il croyait, il est parti téléphoner, à retéléphoné, a vérifié le numéro à rereretéléphoné et furieux et désespéré nous a annoncé que non seulement il n'y avait pas de permanence au consulat pour sauver les français, mais qu'en plus seul un répondeur diffusait uniquement en langue anglaise les informations sur le consulat.
Gérard l'a informé pour lui éviter tout autre désillusion, sur l'attitude des autorités françaises à l'étranger .....
On l'a aussi averti qu'à l'entrée de l'ambassade de France à Delhi, à l'endroit où on doit expliquer les raisons de notre visite, de notre démarche personne ne parle français et si tu ne te débrouilles pas en anglais eh ben tu restes 'couillon' devant la porte (la première fois qu'il y est allé gérard a tenté l'expérience de ne parler que français pour voir. Les trois indiens chargés de filtrer les visiteurs rigolaient entre eux en lui disant - English sir, english.). Et puis pour pas qu'il nous fasse un malaise on a donné à notre Baroudeur le meilleur des conseils. Comme il ne parlait pas anglais, s'il avait un problème à Delhi, il pouvait aller à l'ambassade de Cote d'Ivoire de notre part. Là bas tout le monde parlait français et ils faisaient tout pour rendre service même aux français.


conseils traversée du cachemire - conseils traversée du lada